Cours d’Annie IBRAHIM

Définir l’utopie en prenant pour seul appui l’ouvrage fondateur de Thomas More, Utopia (1516), c’est faire bon marché des fictions et des réalisations concrètes qui, bien loin de la Renaissance, se réclament de l’utopie: en amont, Platon l’Atlantide, La République – et Rabelais Thélème – puis en aval, après les Lumières et les socialismes utopiques, nos visions contemporaines – science-fiction, cités idéales, contre-utopies, dystopies, hétérotopies, utopies féministes et ambisexuelles...

Comment redéfinir l’utopie aujourd’hui? Faut-il souscrire à l’idée convenue selon laquelle nos sociétés sont en panne d’utopies?

les jeudis 29 septembre, 6 et 13 octobre, 3, 10 et 17 novembre 2016 de 19h à 21h

à l’Espace Aimé Césaire de Gennevilliers

Cours de Christiane SILLIAU

Séances 1 et 2 Genèse, chapitre 9;

La Malédiction de Cham (Ham) :

– les Noirs dans la Bible;

– Comment interpréter la malédiction en contexte biblique ?

– Par quelles étapes la malédiction en est-elle venue à justifier l’esclavage ?

Séance 3 :

L’invention des Hamites : utilisation du texte par Gobineau pour introduire une guerre des races (noires) en Afrique.

les mardis 15, 22 et 29 novembre 2016 de 19h à 21h à la Médiathèque François-Rabelais de Gennevilliers

Cours de Damien AUVRAY

Le darwinisme replace l'homme dans l'évolution du vivant, l'éthologie complexifie notre regard sur l'animal et problématise les frontières culturelles avec l'homme, la protection animale fait évoluer le droit, le véganisme dénonce le spécisme et la supériorité qu'il attribue à l'homme comme forme de domination de l'autre au même titre que le racisme ou le sexisme.

L'idée d'animal est aujourd'hui brouillée Signe d'une nouvelle sagesse qui relativise la place de l'homme ou, au contraire, angélisme qui se fait bête pour cacher l'extension d'un monde artificiel ?

Il s'agit de repenser ce qu'est l'animalité, à la fois quant à ce qu'elle nous donne à penser de l'homme que pour envisager le monde propre des animaux, autant que cela nous est possible.

les vendredis 18, 25 novembre et 2 décembre 2016 de 19h à 21h à l’Espace Grésillons de Gennevilliers

Cours de Patrick GATIGNOL

Ce cours de philosophie se propose de réfléchir, de façon originale, à l’époque contemporaine, avec ses nouveautés, ses impasses et ses possibilités.Il cherchera à construire les instruments qui permettent de poser les questions pertinentes face à nos difficultés, de critiquer les constructions idéologiques soutenues notamment par les médias et d’élaborer les propositions philosophiques qui peuvent nous en libérer.

Les notions ou thèmes suivants y seront abordés: l’identité, le «terrorisme», l’écologie, le féminisme, la politique...

Il s’agira de faire rupture avec le journalisme pseudo-philosophique tout aussi bien qu’avec l’académisme.

les jeudis 24 novembre, 8 et 15 décembre 2016, 5 et 19 janvier, 2 février 2017 de 19h30 à 21h30

à l’Espace Aimé-Césaire de Gennevilliers.

Cours de Daniel DAUVOIS

Nous nous intéresserons cette année à un événement qui concerne l’art et la science: l’apparition, début XIXe siècle, d’une médecine plus efficace: comment la pratique médicale parvient-elle à imposer quelques règles vraiment profitables aux diagnostics et aux thérapeutiques ? Nous tenterons de le concevoir avec la Naissance de la clinique de Michel Foucault.

les mardis 13 décembre 2016, 3, 17, 24 et 31 janvier 2017 de 18h30 à 20h30 à l’Espace Grésillons de Gennevilliers.

Cours de Hubert FAES

Le cours portera sur quelques grands thèmes de la pensée de Hannah Arendt en vue de mieux appréhender l’originalité des positions qu’elle adopte et de saisir les problèmes qui la préoccupaient dans chaque cas. Il le fera en pensant aux questions qui nous préoccupent aujourd’hui: théorie du totalitarisme, bilan des révolutions à l’époque moderne, avenir du mouvement révolutionnaire...

H.Arendt propose une compréhension profonde et complexe de l’activité humaine qui nous éclaire sur de nombreux travers de notre vie sociale et politique. Elle apporte aussi une vision toute nouvelle de l’importance et des conditions de l’activité de penser.

les mercredis 19, 26 avril 3, 10 et 17 mai 2017 de 18h30 à 20h30 à l’Espace Grésillons de Gennevilliers.

Partenaires

L'Université Populaire des Hauts-de-Seine est une association agréée Jeunesse-Éducation Populaire, adhérente de l’AUPF (Association des Universités Populaires de France). Subventionnée ou en partenariat avec : CE Snecma Gennevilliers, CMCAS des Hauts-de-Seine, Conseil Général des Hauts-de-Seine, Mairie de Gennevilliers, Mairie de Nanterre, Conseil régional d’Ile-de-France.

Elle peut se développer partout, à une seule condition: qu'il y ait des personnes qui acceptent de s'en occuper dans l'esprit du développement d'un mouvement associatif et d'éducation populaire. Elle s'adresse à toutes et à tous, sans condition de niveau d'études.

Info lettre UP92

Pour recevoir chaque semaine des informations sur la programmation de l'Université populaire des Hauts-de-Seine
Copyright © 2017 Université populaire des Hauts-de-Seine - Tous droits réservés

Please publish modules in offcanvas position.